Maison de Santé Pluriprofessionnelle

La Communauté de Communes Xaintrie Val’Dordogne s’est engagée dans la création d’une Maison de Santé Pluriprofessionnelle

Argentat Xaintrie

Maison de Santé : un débat tranché

Parmi les nombreux points à l’ordre du jour du conseil communautaire du 28 juin dernier, le projet de création de la Maison de Santé Pluriprofessionnelle (MSP) a longuement occupé les débats.

Initiée par l’ancienne Communauté de Communes du Pays d’Argentat, ce projet est désormais porté par Xaintrie Val’Dordogne. Il était donc indispensable que les nouveaux élus issus des 30 communes connaissent précisément les conditions de réalisation de ce projet.

Le conseil communautaire a, dans un premier temps, unanimement renouvelé sa volonté de voir aboutir, dans les meilleures conditions possibles, cette MSP. Elle constitue un des équipements structurants et se présente comme la réponse à la problématique de désertification médicale. C’est la raison pour laquelle la Communauté de Communes porte la construction de cet équipement, dont le coût d’opération est à ce jour de 2 185 000€ HT, et pour lequel Xaintrie Val’Dordogne l’autofinance à plus de 685 000€ (hors emprunt lui-même remboursé partiellement par les loyers des professionnels de santé).

Après un examen attentif des incidences financières des conditions de location de la MSP, arrêtées par l’ancienne Communauté de Communes du Pays d’Argentat, et constatant les difficultés de remplissage de la MSP qui devraient être résolues par une coopération plus étroite entre professionnels de santé, le conseil communautaire a estimé comme indispensable de les reconsidérer.

Ce projet, qui a considérablement évolué depuis l’origine, oblige en permanence les élus à s’adapter, au regard des nouvelles réalités d’aujourd’hui, et notamment des capacités budgétaires de la nouvelle Communauté de Communes.

C’est la raison pour laquelle le conseil communautaire a, dans une très large majorité (42 « pour », 2 « abstentions » et 3 « contre ») décidé que les dépenses de fonctionnement de la MSP devaient intégralement être prises en charge par les professionnels de santé (c’est-à-dire les dépenses liées aux « communs » : les couloirs de circulation, la salle de réunion, le local chaufferie, la tisanerie, …), comme c’est le cas dans la grande majorité des MSP.

Par ailleurs, le conseil communautaire a précisé que Xaintrie Val’Dordogne prendrait à sa charge les dépenses liées aux bureaux vacants durant 3 ans.

Les professionnels de santé ont une très large place dans les débats, dans la concertation et Xaintrie Val’Dordogne les considère comme des partenaires essentiels et légitimes à la co-construction de cette structure.

Pour autant, les élus du territoire pensent désormais qu’il est nécessaire de reconsidérer l’engagement initial, très défavorable aux finances publiques donc au contribuable, et à l’esprit même de ce que doit être une MSP. Un effort financier mineur, mais essentiel, leur est donc demandé.

 

Une Maison de Santé Pluriprofessionnelle pour Argentat

Afin de vous faciliter l’accès aux soins et au titre de sa mission d’aménagement du territoire et de sa politique volontariste en prévention santé, la Com’Com du Pays d’Argentat s’est engagée dans la création d’une Maison de Santé Pluriprofessionnelle.

Esquisse de la future structure

Argentat

Qu'est ce qu'une Maison de Santé ?

La définition d’une maison de santé est donnée par l'article L. 6323-3 du code de Santé Publique : « Art. L. 6323-3. - La maison de santé est une personne morale constituée entre des professionnels médicaux, auxiliaires médicaux ou pharmaciens. Ils assurent des activités de soins sans hébergement de premier recours et peuvent participer à des actions de santé publique, de prévention, d'éducation pour la santé et à des actions sociales dans le cadre du projet de santé qu'ils élaborent et dans le respect d'un cahier des charges déterminé par arrêté du ministre chargé de la santé. »

Des professionnels de santé, un exercice des soins de premier recours et un projet de santé

Comme il n’y a pas de « labellisation », toute structure peut s’appeler maison de santé. Par contre, dès que des financements publics sont sollicités, la confirmation doit répondre à un cahier des charges dressé par la Direction Générale de l’Offre de Soins : au moins deux médecins et au moins un professionnel paramédical (infirmier, kinésithérapeute, …). Ces professionnels ont en commun un projet de santé pour la population qui les consulte.

Le développement des maisons de santé, encore appelées maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP), favorise, au-delà des fonctions de coordination, l’émergence de nouvelles pratiques professionnelles.

La majorité des professionnels de santé qui travaillent en maisons de santé cherchent à élargir leur offre de soins à leurs patients à celle de santé publique organisée sur un territoire (continuité des soins, éducation thérapeutique, …).

 

Calendrier prévisionnel

Marchés de travaux

Septembre / décembre 2016

Début des travaux

1er trimestre 2017

Durée des travaux

12 mois (mois de préparation compris)

 

Les professionnels

Les professionnels de santé désirant intégrer la MSP

  • 2 médecins
  • 2 cabinets Infirmiers Diplômés d’Etat
  • 1 cabinet MSA
  • 2 Masseurs kinésithérapeutes
  • 1 sage-femme
  • 1 médecin spécialiste

Les professionnels de santé désirant travailler en coordination avec la MSP

  • 2 dentistes
  • 4 pharmaciens
  • 1 cabinet Infirmiers Diplômés d’Etat
  • 1 cabinet de Masseurs kinésithérapeutes
  • 1 ambulancier
  • 1 orthophoniste

Vous êtes professionnel de santé, vous souhaitez intégrer une équipe de professionnels au sein d'une structure performante : contactez la Communauté de Communes Xaintrie Val'Dordogne au 05.55.91.01.75

Quelques chiffres

Les aides au financement ayant été revues à la baisse, les surfaces ont été diminuées en conséquence.

Surface du bâtiment

740 m² (auparavant 1 021m²)

Coût des travaux prévisionnel HT

1 623 784 € HT (auparavant 2 091 850€)

Montant location pour les professionnels au m²

Loyer : 5,35€/m² 
Charges : 4,43€/m²