Xaintrie Val’Dordogne : un projet de territoire construit avec les adolescents

Le Schéma de Cohérence Territoriale prend un coup de fraîcheur

La Communauté de Communes Xaintrie Val’Dordogne a engagé depuis plusieurs mois une démarche de prospective pour imaginer et construire le territoire en 2040 (à travers la réalisation de son Schéma de Cohérence Territoriale : SCoT).
Les élus communautaires souhaitent vivement que cette démarche soit partagée avec les plus jeunes car il est indispensable que ces visions d’avenir soient débattues avec les générations qui hériteront du territoire, qui sera le fruit des décisions actuellement prises.

Responsabilité & engagement

C’est donc dans cette prospective que les élèves des collèges Simone Veil et Jeanne d’Arc, donc du territoire Xaintrie Val’Dordogne, sont actuellement sollicités autour de la question des enjeux. Depuis septembre 2019, la classe de 5ème B du collège Simone Veil et une classe de volontaires du collège Jeanne d’Arc, sous le pilotage de leurs équipes pédagogiques, de l’inspection académique, du Bureau d’Etudes Cittànova et de la Communauté de Communes, ont engagé leurs travaux.

Les élèves ont ainsi été formés le 7 novembre dernier avec réalisation d’un exercice terrain. Il appartient désormais à chaque classe de se transformer en « bureau d’études » : le collège Simone Veil planche sur la création d’un nouveau quartier tandis que Jeanne d’Arc travaille sur la biodiversité en ville. Les élèves concluront leurs travaux par une restitution aux élus de leur diagnostic et de leur proposition.

Des rencontres avec des professionnels

Au-delà de l’analyse et du travail prospectif, ce travail avec les adolescents constitue un enjeu d’insertion professionnelle.
En effet, des rencontres avec les professionnels se dérouleront jusqu’aux vacances de Noël afin de présenter à chaque classe les nombreux métiers intervenants sur de telles études : urbaniste, architecte, paysagiste, ingénieur…
Rendez-vous en 2020 pour connaître l’analyse des jeunes du territoire.